Aucune notice dans le panier

RETROUVEZ-NOUS SUR



CONNECTEZ-VOUS

Identification

Accueil

Le bilan 2017 de la Médiathèque, des chiffres de plus en plus en hausse

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

bilan2017

Chaque année la Médiathèque d'Hyères, comme toutes les bibliothèques en France, transmet un rapport annuel d'activité au Ministère de la Culture qui à travers les milliers de données qu'elle reçoit dessine un schéma de la lecture publique en France. Ces données sont retransmis aux professionnels des bibliothèques, mais très peu présentées au grand public. Ce sont ces informations que nous allons vous présenter.

 

Quels sont les critères d'activités pris en compte pour une bibliothèque comme celle de la Médiathèque d'Hyères ? En fait, c'est assez simple. Les deux principaux sont les inscriptions et le nombre de documents empruntés dans l'année. Bien souvent, tout le reste en découle. Il y a ensuite le taux de fréquentation de l'établissement c'est-à-dire le nombre de personnes qui entrent dans la Médiathèque, soit pour emprunter, soit pour y lire sur place, soit pour y travailler, soit pour bénéficier de la programmation culturelle (lectures, concerts, conférences, rencontres, ateliers, etc).

A la Médiathèque, combien de personnes se sont inscrites ces 3 dernières années (taux d'inscriptions) ?

  • 7 660 inscriptions en 2015 & 8 420 en 2016

  • 2017 = 9 581 inscriptions

  • Près de 2 000 inscrits supplémentaires en 3 ans soit +25%.

  • En 2017, la moyenne d'inscriptions par jour est de 37 inscriptions.

A la Médiathèque, combien de passages chaque année (taux de fréquentation) ?

  • 160 388 passages en 2015 & 169 225 en 2016

  • 2017 = 170 000 entrées

  • Près de 10 000 entrées de plus en 3 ans.

  • En 2017, la moyenne de fréquentation par jour est de 660 entrées.

A la Médiathèque, combien de prêts de documents ces 3 dernières années (taux d'emprunts) ?

  • 336 761 prêts en 2015 & 352 291 prêts en 2016

  • 2017 = 404 301 prêts

  • Plus de 67 500 prêts supplémentaires en 3 ans soit +20%

  • En 2017, la moyenne d'emprunts des documents par jour est de 1 600 prêts. Chaque semaine ce sont plus de 8 000 documents qui sortent de la Médiathèque.

 

A la Médiathèque, combien de documents en 2017 ?

150 700 documents.

Les documents de la Médiathèque centrale sont répartis sur les 3 étages :
. 77 500 livres comprenant 33 000 livres dans l'espace jeunesse (plus 5 500 livres dans des malles thématiques) & 39 000 livres dans l'espace grand public
. 19 600 CD musicaux & 1 400 partitions de musiques
. 12 900 DVD de fictions et documentaires
. 200 abonnements à des revues soit 18 900 numéros de revues (dont 9 000 revues anciennes)
. 200 méthodes de langues & 800 CD textes audios
. 300 livres d'artiste & 14 000 livres patrimoniaux et manuscrits dont le plus ancien date de la fin du XIIIème siècle
Enfin, environ 5 100 livres sont répartis entre les bibliothèques annexes de l'Ayguade, de Porquerolles et de Giens (cette dernière est en cours de préparation).

A la Médiathèque, combien de manifestations de toutes sortes en 2017 ?

La Médiathèque a programmé en 2017 environ 665 manifestations, ateliers, rencontres, projections, concerts, totalisant plus de 14 000 visiteurs.

TabAnimations2017.jpg

 

C'est grâce à vous que la Médiathèque est aussi active et nous vous en remercions.

D'ailleurs, toute l'équipe de la Médiathèque vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d'année et surtout une très bonne année 2018 pleine d'enrichissement à travers les livres, la musique, le cinéma et des découvertes de toute sorte.

Nous laissons à votre méditation quelques résolutions et vœux de fin d'année formulés par des écrivains :

Flaubert, lapidaire, a ainsi résumé l'arrivée du Nouvel An : "Et qu'est-ce que c'est qu'un siècle ? une minute dans la nuit." Plus ironique est Jules Renard : "Je vous apporte mes vœux. - Merci. Je tâcherai d'en faire quelque chose." Optimiste, Voltaire nous rappelle dans le dictionnaire philosophie qu' "Une bonne année répare le dommage de deux mauvaises.” Avec Apollinaire la résolution devient plus existentielle : “Il est grand temps de rallumer les étoiles.”

Et c'est à lui que nous laissons les derniers mots...